Accueil > Lifestyle > Bilan de mon année #2020

Bilan de mon année #2020

Bilan de mon année #2020

Je n’ai pas envie de parler de mon ressenti concernant la crise actuelle de cette année. Car on le sait tous : c’est long, c’est chiant, c’est merdique, ça remet tout en cause et on en a marre. Pas besoin de le redire. Donc, ici je ne veux pas parler de ce sujet. Je veux parler de mon ressenti actuel dans ma vie personnelle et professionnelle et des choses que j’ai accomplies cette année.

Attention : je ne suis pas ici pour me plaindre, ni pour mettre en avant ce que j’ai ou n’ai pas. Je suis là pour partager mon état d’esprit actuel, à la fin de cette année 2020 (et quelle année !). Et je suis très reconnaissante de la chance que j’ai dans ma situation actuelle.

1. Les choses accomplies cette année

En 2019, je faisais le bilan de mon année : la fin de mes études, les voyages qui ont changé ma vie (notamment partir seule à New York).

Cette année 2020, je me suis fixée des objectifs grâce à un vision board. Et, dans l’état actuel des choses, j’ai presque réussi à tout réaliser. Quelle fierté. J’ai réalisé mes 3 principaux objectifs de l’année : signer un CDI, trouver un chez-moi et être plus éco-responsable. Les autres objectifs étant de voyager et de reprendre la danse, n’ont pas pu se réaliser à cause de la crise sanitaire. Mais ce n’est que partie remise !

Et donc, la réalisation des objectifs et après ? Et bien je suis en plein questionnement. J’ai 24 ans, j’ai un travail dans lequel je suis épanouie et dans une équipe soudée que j’apprécie, j’ai ma petite activité en freelance à côté qui me fait apprendre plein de choses, j’ai un chez-moi dans lequel je me sens bien et apaisée, j’essaye de m’approcher au plus d’une qualité de vie éco-responsable. Mais, quand j’y réfléchis, tout ça mène où ? Ce n’est pas révolutionnaire. J’ai la même vie que tout le monde et je ne change rien au monde. Alors que ce monde nous fait clairement passer un message.

2. Et après ? Mon ressentis sur le monde actuel

En y réfléchissant, je me suis dit que dans l’état actuel des choses, si je disparais demain, je n’aurais rien apporté au monde, je n’aurais rien changé. Pourtant, le monde va mal.

Ma vision du monde futur

Aujourd’hui, j’ai cet état d’esprit qui me fait dire que je ne veux pas d’enfants car ce serait égoïste de procréer pour laisser des enfants dans un monde tel qu’il est actuellement avec le réchauffement climatique, les maladies, la disparition animale, la maltraitance des humains (femmes, hommes, enfants, animaux), les guerres, mais aussi les idéologies et croyances incongrues comme le racisme, l’homophobie, les violences, l’inégalité des femmes dans la société, l’injustice, les rassemblements/manif qui finissent en feu ou en gazage, etc. Je ne rêve pas d’un monde utopique. Mais juste d’un monde beaucoup plus safe. Et, je ne me vois pas créer un enfant égoïstement et le laisser se démerder dans cette société qui va mal. Changeons le monde avant tout.

Pour moi, faire un enfant, c’est se faire plaisir mais aussi s’assurer que ce dernier puisse avoir une vie correcte. Et aujourd’hui, j’ai la chance d’avoir le choix de procréer ou non.
Aujourd’hui, à 24 ans, dans le contexte tel qu’il est, je le dis haut et fort : je ne veux pas d’enfant pour l’instant. Mon but et mon chemin de vie ne sont pas et ne seront jamais la procréation. Mon rêve n’est pas de devenir mère. Et cela peut très bien être le rêve d’une autre femme, ce n’est pas un problème (stop à la pression sociale, svp). Ce n’est juste pas mon rêve.

Mes ambitions et mes rêves

Quel est mon rêve ? Changer le monde. Très utopiste effectivement. Je ne pourrais jamais à moi toute seule changer le monde, évidemment. Mais je veux contribuer à son changement, son amélioration. Que ce soit sur le plan écologique, égalitaire, sécuritaire. Je veux apporter ma pierre à l’édifice. Et je veux, dans des centaines d’années, pouvoir être fière d’avoir contribué à l’évolution ou le changement de quelques choses.

Etre derrière mon ordi à faire du marketing, c’est génial et passionnant. J’adore mon métier. Mais, j’ai besoin de plus à côté. J’ai besoin de contribuer au bonheur de la société, de la planète. Et ça, c’est le but de ma vie. Venir en aide à notre société, notre planète.

Et vous, quel est le but que vous avez dans votre vie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :