Accueil > Lifestyle > Mon déménagement #PART 1

Mon déménagement #PART 1

Mon déménagement PART1 et mes cartons et moi :)

Pour celles et ceux qui me suivent sur Instagram, vous êtes déjà au courant que j’ai trouvé un appartement et que je déménage prochainement (YEEEESSSSS). Malgré Madame Coronavirus qui a compliqué tout cela, je continue petit à petit à suivre et réaliser mon vision board de l’année 2020. Après la signature de mon CDI, j’ai (enfin) trouvé un appartement. Comme vous avez été nombreux à me demander de plus vous en dire sur mon déménagement, je vous raconte tout ☺️.

Cet article est très différent du type d’article que je publie généralement. Celui-ci va plutôt être sous la forme d’un « journal intime » dans lequel je vais vous raconter mon expérience qui peut, peut-être vous aider ou vous faire sourire.

Dans cette première partie, je vais plutôt vous raconter tout ce qui s’est passé AVANT mon déménagement : les recherches, les visites, la préparation et l’organisation.

Les recherches de l’appartement de mes rêves

Les recherches ont été, je pense, la partie la plus chiante… Chercher un appartement en location à Paris est la chose la plus horrible. Les raisons : beaucoup d’offres, beaucoup (trop) de demandes et surtout beaucoup d’annonces improbables à des prix incroyables.

J’ai donc passé des heures, des journées et des week-ends entiers à parcourir les annonces sur différents sites. Pour les personnes intéressées, j’ai principalement utilisé 2 sites : LeBonCoin et SeLoger.

Au tout début, j’avais beaucoup de critères sur lesquels je ne voulais pas passer : un ascenseur, pas de rez-de-chaussée, pas plus de 30 minutes de mon lieu de travail, avoir un parking, pas trop loin d’une station de métro, que dans certains quartiers de Paris, avoir un emplacement pour machine à laver et enfin, une chambre séparée, si possible. Et bien sûr, tout cela à un prix raisonnable qui rentre dans mon budget. Autant vous dire qu’il était totalement impossible d’avoir l’appartement idéal, à un prix raisonnable à Paris ! J’ai donc rapidement revu mes priorités ☺️.


Petit conseil

Dans la liste de choses que vous voulez retrouver dans votre logement, sélectionnez 2-3 choses primordiales, dont vous ne pourrez pas passer à côté. Les autres choses seront des « bonus », mais pas indispensables. Sinon, vous ne trouverez jamais votre logement…


Après avoir vu des centaines d’annonces, j’ai commencé à répondre à certaines. C’est à ce moment-là que la galère commence :

  • pas de réponse
  • un appel manqué de l’agence, mais quand tu rappelles, « trop tard l’appartement est pris ».
  • une proposition de visite dans l’heure qui suit (sorry mais je suis en télétravail à plus d’une heure de Paris, impossible de me libérer et d’être immédiatement sur place..)
  • des questions qui débouchent sur « ah désolée votre situation ne convient pas ». Pour info, étant en CDI hors période d’essai et ayant un garant, je ne comprends toujours pas cette phrase.

J’ai perdu ma motivation pendant un certain temps. Mais, malgré tout, j’ai quand même eu la chance de, dans un premier temps, programmer 2 visites.

Les visites d’appartement

Il y a une chose que j’ai apprise lors de cette expérience de recherche d’appartement à Paris : premier arrivé, premier servi. Vous pouvez avoir un super dossier, être vraiment top, si quelqu’un d’intéressé et d’intéressant est passé avant vous, c’est (presque) mort pour vous…

Comme je le disais avant, au départ, j’ai eu 2 visites d’appartement programmées. Ces visites étaient toutes les 2 le même jour, un jeudi, l’une à 14h et l’autre à 16h. J’ai donc dû poser mon après-midi pour pouvoir être sur place.

Le matin même, je reçois un coup de téléphone de l’agence du logement pour la visite de 16h qui m’explique que le propriétaire a choisi un des dossiers déposés, et que donc la visite est annulée. Bon.. Ok, un peu déçue, mais c’est le jeu. Et l’agence m’a prévenu donc, ce n’est pas grave.

Me voilà, à 12h30 accompagnée de mon frère, en route vers Paris pour la visite de 14h. Nous nous garons (oui, on paye car c’est Paris). On se balade un peu dans le quartier, car on était en avance. Il est 14h, on est devant l’immeuble et on attend la personne qui va nous faire visiter. Il faisait si chaud en plus ! Et là… Personne n’arrive. 14h10, toujours personne. J’appelle l’agence pour savoir ce qu’il se passe. Et on me répond « Bah, la visite a été annulée, je ne vous ai pas donné de nouvelles, il fallait deviner ». Il fallait deviner… Je suis désolée, mais dans ma vie de tous les jours, tu programmes un RDV, si tu annules, tu préviens la personne. Donc, sur ce manque de respect total (oui, je suis désolée c’est du manque de respect), je comprends qu’il va falloir faire preuve de patience et surtout ne pas s’énerver. La conclusion de cette journée : j’ai perdu une après-midi de travail pour rien, j’ai payé un parking pour rien et j’ai dépensé de l’essence pour rien… Les joies des visites parisiennes !

Après cette mauvaise expérience, je me suis dit que j’allais me tenir disponible dès qu’on me propose une visite. Pour cela, j’ai demandé à pouvoir venir travailler au bureau, pour pouvoir être plus proche (période de crise sanitaire, nous sommes tous en télétravail dans mon entreprise).


Petit conseil

Mettez des notifications dès qu’une annonce est publiée et qu’elle correspond à vos critères. Ca vous permettra d’être réactif et d’avoir de suite la chance de faire des visites dans les premiers !


En activant les notifications dès qu’une annonce me correspondant était publiée, j’ai pu sauter sur une petite annonce d’un petit appartement proche de mon lieu de travail. La visite a eu lieu le lendemain en fin de journée (pas besoin de poser une demi-journée, et étant sur mon lieu de travail, c’était plus simple). A 18h ce jour-là, je fais ma première visite d’appartement et là, coup de foudre. Un appartement lumineux, une agente immobilière adorable et un quartier parfait ! Et vous savez quoi ? J’étais la première visite, ce qui signifiait que si mon dossier correspondait et que je voulais cet appartement, il était à moi.

Après une semaine de galère avec mon dossier (oui, l’agence immobilière a été tellement adorable, cool, compréhensive, etc.), j’ai enfin signé le contrat de location pour cet appartement !! Vous n’avez rien loupé : première visite officielle et la seule que j’aie faite !

La préparation du déménagement

La grande quantité de papier est signée, l’appartement est à moi ! Mais, que faire avant le déménagement ? Grande question dont j’ai dû répondre quasiment seule..

La préparation du déménagement consiste donc à faire en sorte que tout soit prêt pour emménager. Et cela passe par plein (trop) de choses : électricité, gaz, eau, internet, stationnement, cartons…

Honnêtement, le plus simple était de mettre en place le contrat d’électricité. En quelques clics sur internet pour ceux qui ont un compteur Linky. Et, à quelques jours d’avoir les clés, c’est la seule chose que j’ai faite.

L’eau ? Je suis noyée (AHAH, quelle blague 😂 !). Je ne comprends rien, donc j’attends l’état des lieux. Internet ? Pourquoi y-a-t-il 500 offres avec des options et des choses inutiles ? Du coup, je suis perdue et je n’ai rien. Le stationnement ? Car oui, il faut que je puisse garer ma voiture au quotidien. Et bien, j’attends. J’attends quoi ? Je ne sais pas… Et enfin, les cartons…. Parlons-en des cartons.

Faire des cartons est pour moi la pire des choses, la pire des punitions ! Déjà, c’est super chiant, car avant de mettre mes affaires dans les cartons, il a fallu réfléchir : est-ce que j’aurais besoin de ça chez moi ou je laisse ça chez mes parents ? Du coup, je vous laisse imaginer le temps que ça m’a pris, en plus de mon manque de motivation !

Ensuite, il y avait les choses que je suis sûre de prendre chez moi, mais que je n’aurais pas besoin immédiatement : est-ce que je m’encombre avec ça dès le début ou je prendrais ça plus tard ? Mais si je les prends plus tard, je vais m’embêter seule à venir chercher des cartons. Bref. Ce genre de prise de tête…

Et surtout, il fallait réfléchir à ne pas tout mettre en carton, car entre le moment pendant lequel je fais les cartons et le moment ou je vais vivre dans mon appartement, il va y avoir un certain temps (peut-être 1-2-3 semaines, je ne sais pas), donc, il faut penser à laisser des vêtements.

L’organisation du déménagement

Les préparatifs et les cartons m’ont pris la tête. Donc je n’avançais pas.. et ça me saoulait. J’ai donc préféré être productive et donc plutôt penser à l’organisation de mon déménagement : savoir quand aura lieu le déménagement, qui pouvait être là pour m’aider, poser des congés pour être tranquille et avoir du temps, et regarder les lits (seule chose dont j’aurais besoin dans l’immédiat pour y habiter).

J’effectue l’état des lieux le mercredi. Le lendemain, je prévois donc de faire un grand ménage, je préfère m’installer dans un endroit propre, que j’aurais nettoyé comme je le veux. J’en profiterais aussi pour prendre les bonnes mesures de l’appartement pour pouvoir me projeter dans l’achat des meubles et en priorité d’un lit.

Le lendemain, le vendredi, j’irais avec mon frère ramener quelques bricoles pour commencer (on n’aura qu’une petite voiture…). Ce sera aussi l’occasion de commander des meubles.

Le samedi, c’est journée off pour se préparer au lendemain. Accompagnée de mon père et de mes 2 supers copines, le dimanche va être le jour du super déménagement de l’enfer sous la pluie (Svp faites en sorte que la pluie c’est une blague, pourvu qu’il ne pleuvent pas vraiment…).

La semaine qui suit sera consacrée à l’achat de certains meubles, au montage des meubles et à mon installation tranquille !

En perspective, une grosse semaine qui s’annonce avec beaucoup de changements dans ma vie ☺️. Si vous voulez suivre ce déménagement en direct, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram : @navelliaa

Si vous avez des questions concernant ce « avant » déménagement, n’hésitez pas à me poser vos questions en DM sur Instagram ou directement en commentaire ici 😘🥰


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :