Vitrine de Noël dans les magasins, ce que je déteste le plus à Noël.

Ce que je déteste le plus à Noël

J’adore la période de Noël, je vous en ai déjà parlé dans mon article sur mon top 10 des choses que j’aime à Noël. Mais, il y a aussi certaines choses que je déteste vraiment à Noël.

L’essence même de Noël est de faire plaisir aux gens que l’on aime. Le problème, c’est que Noël est devenu une course aux meilleurs cadeaux. J’ai plus l’impression que les gens se sentent obligés de faire des cadeaux parce que c’est comme cela que nous conditionne la société, et non parce qu’ils ont envie de faire plaisir à leurs proches. La plupart du temps, ce sont des cadeaux inutiles, donc une perte d’argent et une surconsommation abusive… Pour ma part, ça met égal de ne pas recevoir de cadeau à Noël, car ce n’est pas le but.

Je trouve dommage que Noël soit le seul moment permettant de réunir les gens. Parce qu’en fait, on a besoin d’un jour particulier pour se réunir. C’est dommage.

Noël est devenu une fête beaucoup trop commerciale. A l’origine, c’est une fête culturelle qui réunit les gens. Maintenant, c’est l’occasion pour toutes les marques de faire des offres, des promotions, des jeux incontournables, etc. C’est devenu un argument de vente et la période qui permet de faire le plus de chiffre d’affaires selon le secteur. C’est dommage…

Les repas de Noël sont longtemps attendus et sont toujours très bons. Mais le problème, c’est qu’à ce moment-là, il y a tellement une grosse quantité de nourriture à manger, que l’on n’apprécie même plus. On se remplit. Ne parlons pas de la quantité de gâchis… D’ailleurs, pourquoi les toasts de saumon fumé, le foie gras, et toutes les autres choses que l’on ne mange qu’à Noël, soient justement des choses que l’on ne mange qu’à Noël ?

Noël est une fête culturelle, mais les pressions de la société sont énormes. Selon les codes, Noël se fête en famille, pas avec les amis. Il faut être heureux, ne pas se disputer et faire comme si tout allait bien. Parce que c’est Noël. Pour certains, c’est aussi le moment pendant lequel se réunissent des gens qui ne se voient jamais et ne s’apprécient pas forcément, mais comme c’est Noël, il faut être ensemble. C’est assez absurde…

Je déteste le lendemain de Noël. Toute la magie, l’euphorie, la joie disparaissent et la vie reprend son chemin, là où elle s’était arrêtée. Tout ça pour que ça parte aussi vite.

Pour finir, Noël est le comble de la pollution. Il y a un grand nombre de livraisons effectuées à ce moment-là, de produits achetés inutiles, des vêtements choisis spécialement pour le moment, des papiers cadeaux déchirés et jetés aussitôt. Une trop grande quantité de choses achetées, pour rien. La surconsommation à son état pur…

Quelles sont les choses que vous n’aimez pas à Noël ?

Laisser un commentaire