Accueil > Développement personnel > Comment vivre seul(e) et être heureux(se) au quotidien ?

Comment vivre seul(e) et être heureux(se) au quotidien ?

Le sourire aux lèvres devant la Tour Eiffel

Si vous me suivez depuis quelque temps, vous savez que je n’ai pas peur de la solitude et au contraire, j’aime ça. J’aime être seule, faire du shopping seule, me balader seule, et même voyager seule. Mais, ce n’est pas forcément facile pour tout le monde. Parce que vivre au quotidien seul, pour quelqu’un qui n’en a pas l’habitude, cela peut être vraiment difficile. Etre heureux seul, peut être quelque chose d’impossible à atteindre pour certains.

Alors, comment arriver à vivre seul et en être heureux ? Comment apprendre à se suffire à soi-même et accepter sa propre compagnie ? Voici les étapes pour se sentir mieux face à la solitude et être heureux seul.

1. Le bonheur vient de soi-même

Le bonheur ne doit pas dépendre de quelqu’un d’autre que de soi-même. Il ne faut pas avoir besoin des autres pour être heureux, sinon vous n’atteindrez jamais le bonheur, ou alors pas sur le long terme. Pour commencer à être heureux seul, il faut comprendre que nous pouvons nous suffire à nous-même et pour cela, il faut trouver son bonheur dans les choses simples du quotidien : par exemple, des petites activités basiques comme faire les courses, faire le ménage en musique, faire la cuisine en chantant, faire sa décoration, etc. Par exemple, j’adore faire les courses, vraiment mon bonheur de la semaine 🥰 !

2. La connaissance de soi-même permet d’être heureux seul

Pour pouvoir être heureux seul, il faut se connaître soi-même correctement, s’aimer et connaître ses propres goûts. Pour cela, rien de mieux que de prendre du temps pour soi. Lorsque nous sommes toujours entouré, cela ne laisse aucune place au temps pour soi. Pour apprendre à se connaître, il faut être seul de temps à autre. Grâce à cela, vous saurez ce que vous aimez faire, ce que vous aimez regarder, l’activité que vous aimez faire, etc.

3. La création d’un chez-soi à son image

Pour être heureux seul, il faut se créer un espace à soi, dans lequel nous nous sentons bien, reposés et détendus. Prendre le temps d’aménager son espace est très important pour se sentir à sa place. La décoration et les petits objets dans son chez-soi peuvent sembler futiles, mais sont finalement très importants pour instaurer l’ambiance qui nous correspond. En mettant en place sa décoration, il sera bien plus simple d’être heureux seul chez-soi et d’y être apaisé.

4. L’acceptation du silence pour être heureux seul

Etre seul, c’est potentiellement passer son quotidien chez soi dans le silence. Il faut donc apprendre à aimer le silence qui permet de finalement faire plein de choses. Tout d’abord, le silence permet de se recentrer sur soi-même et de finalement apprendre à se connaître. Il peut être très difficile d’être seul avec soi-même au beau milieu du silence. Pourquoi ? Car être seul dans le silence, c’est être face à soi-même et cela peut être difficile à gérer. Etre seul dans le silence permet aussi de se détendre, de reposer son cerveau, de faire le vide à l’intérieur pour se ressourcer. Nous n’avons pas toujours besoin de musique, de parler à des gens ou de regarder un film pour ne pas être dans le silence : nous pouvons aussi apprécier ce silence.

5. La liberté quotidienne pour être heureux seul

Pour être heureux en étant seul, il faut prendre conscience qu’être seul, c’est être libre. Libre de faire ce que nous voulons, quand nous le souhaitons à l’endroit dans lequel nous le voulons. Si vous avez envie de dormir tard ou de faire la cuisine tôt ou tard, vous êtes libre de le faire sans déranger personne. En étant seul, nous ne dépendons de personne pour faire ce que nous voulons. Et c’est aussi l’une des clés du bonheur : être libre au quotidien et vivre la vie que l’on veut vivre.

6. L’ouverture au monde, aux autres

En étant seul au quotidien, cela permet de s’ouvrir aux autres, car il n’est pas possible de s’enfermer dans sa zone de confort qui peut parfois être les proches. Etre seul permet de s’ouvrir aux autres et donc d’être heureux. J’ai totalement vécu cela lorsque j’ai voyagé seule, ce qui m’a totalement sorti de ma zone de confort, mais qui m’a permis de m’ouvrir aux autres et m’a rendue heureuse comme jamais je l’ai été.

7. La définition de son projet de vie, ses objectifs

Etre seul permet aussi de définir sa ligne de vie, ce que nous voulons vraiment. Se fixer des objectifs et des projets de vie est un aspect qui permet d’avancer et d’être heureux dans son quotidien. En effet, ne pas savoir où quelle direction prendre peut être difficile à vivre au quotidien. Posez-vous quelques minutes seul avec vous-même et réfléchissez à vos projets de vie. Vous pouvez vous fixer des objectifs de vie grâce à un vision board, si cela est plus simple pour vous.

8. Le côté positif à retrouver dans ses proches

Pour être heureux seul, il faut que la relation avec vos proches soit saine. Sortez les relations toxiques de votre vie qui finalement ne vous rendront pas heureux au quotidien et ne vous permettront pas d’apprécier votre propre compagnie. Vous devez aussi sortir de votre vie les gens négatifs, qui voient tout noir et qui ne savent pas apprécier les petits bonheurs. Sortez aussi de votre vie les gens qui ne savent jamais vous féliciter et vous complimenter. Vos proches sont censés être des gens présents pour vous, qui vous apportent du soutien et surtout du positif dans votre vie. Finalement, vous ne devez pas avoir besoin des gens pour être heureux, mais, ils doivent vous apporter du plus dans votre vie et uniquement du positif, pas du moins.

Surtout, il faut arrêter de devoir se sentir utile seulement en étant entouré d’individus. Egalement, il faut arrêter de croire que nous sommes mieux à plusieurs et qu’être seul est forcément négatif. C’est totalement l’inverse. Etre seul, c’est une chance. Etre heureux seul est, pour moi, la clé d’une vie apaisée.

Et vous, quelles sont vos astuces pour se sentir mieux seul et en être heureux ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :