Accueil > Lifestyle > J’arrête la pilule – Bilan après 6 mois d’arrêt de la pilule

J’arrête la pilule – Bilan après 6 mois d’arrêt de la pilule

Bilan arrêt de la pilule

Après presque 10 ans à prendre la pilule au quotidien, au lendemain de mes 25 ans, j’ai décidé d’arrêter de donner à mon corps des hormones non naturelles. 6 mois après l’arrêt de la pilule, c’est l’heure du bilan. Pourquoi j’ai décidé d’arrêter la pilule ? Et quelles ont été les conséquences et les effets de l’arrêt de la pilule ?

Pourquoi j’ai commencé à pendre la pilule ?

J’ai eu mes règles très très tôt, je devais être l’une des premières dans mon cercle de copines au collège. Je devais avoir entre 11 et 12 ans. Et donc très tôt, j’ai eu la surprise d’avoir ce qui est autour de l’apparition des règles : les poils, l’acné, les formes. Mais, j’ai aussi eu les douleurs au ventre et dans les seins qui me pliaient en deux. J’ai ce souvenir très précis d’être recroquevillé sur moi-même, un jour de règle et de pleurer de douleur. C’était insupportable. C’était vraiment le pire pour moi, au-delà d’un flux abondant que j’avais. Le flux ne me dérangeait pas, mais les douleurs je n’en pouvais plus. En plus, mes règles arrivaient n’importe quand. Je n’étais pas du tout réglé et j’avais parfois des règles très longues.

Un jour, mes parents m’ont proposé de penser à prendre la pilule, pour atténuer la douleur et tenter de réguler mes cycles. C’était donc plutôt pour réguler mon cycle et enlever la douleur que j’ai pris la pilule, et pas pour l’aspect contraceptif, au tout début. Donc me voilà à 14-15 ans, à commencer la pilule. Sans jamais arrêter une seule fois en 10 ans, jamais.

Pourquoi j’ai décidé d’arrêter la pilule ?

Suite à la détection d’un problème de circulation du sang, qui a dû s’intensifier à cause de la pilule, j’ai dû prendre une décision plus rapide que prévue. A l’origine, je me laissais 3 mois pour prendre une décision. J’avais cette envie d’arrêter de prendre des hormones et de laisser mon corps tranquille. Même si la pilule est un moyen de contraception incroyable et que je suis très reconnaissante que nous avons la possibilité de l’avoir, il n’en reste pas moins un moyen non naturel pour le corps, selon moi. Tout cela m’a mené à prendre ma dernière pilule le dimanche 6 juin 2021 et à arrêter définitivement la pilule.

« Tous les contraceptifs œstroprogestatifs, y compris les patchs contraceptifs, augmentent le risque de faire un caillot sanguin dans les veines ou les artères (accident thrombo-embolique artériel ou veineux). Un caillot dans les veines de la jambe (thrombose du membre inférieur) entraîne une phlébite » Automesure

« Le problème le plus redouté, c’est l’accident thromboembolique » Planetesante

« Les pilules contraceptives combinées et les traitements hormonaux substitutifs (THS) peuvent affecter la capacité de coagulation du sang. » Zavamed

Quelles sont les conséquences de l’arrêt de la pilule ?

J’ai eu la chance d’avoir arrêté la pilule à l’aube de l’été, donc j’ai pu prendre le temps d’écouter mon corps, ma peau et mes émotions. Petit à petit, les choses ont changé par rapport au moment où je prenais la pilule. Cheveux, douleurs, émotions, acné…

Les conséquences sur mes cheveux

Dès le début, j’ai remarqué que je perdais beaucoup plus mes cheveux qu’avant. Par contre, ils sont beaucoup plus beaux et plus lumineux. Les pointes sont beaucoup moins abimées, pourtant je n’ai rien changé jusqu’ici. J’ai seulement pris des compléments alimentaires Luxéol pour la chute de cheveux et les rendre plus forts.

Les douleurs qui ont réapparu après l’arrêt de la pilule

Les autres changements sont arrivés progressivement. Ce n’est qu’à partir du mois de septembre que les douleurs et les crampes ont de nouveau ré-apparu comme au tout début de mes règles, il y a 10 ans. Ces douleurs me réveillent la nuit en pleurs, sans arriver à me rendormir. Pour l’instant, je n’ai pas trouvé de remède pour faire passer ces douleurs/crampes.. Si vous avez une solution, n’hésitez pas à la partager ☺️.

Les émotions qui se ressentent mieux

Depuis 6 mois, j’ai l’impression de mieux ressentir mes émotions et ma sensibilité. Je suis encore dans la phase dans laquelle j’apprends à reconnaître mes émotions, mais j’ai la sensation d’avoir beaucoup plus d’émotions qu’avant. Il faut juste que j’arrive à les comprendre et à les exprimer.

L’acné qui semble revenir

L’acné est la conséquence numéro 1 que je redoutais. A 25 ans, je n’avais pas envie de me retrouver avec de l’acné. En faisant le choix d’arrêter la pilule au début de l’été, j’ai pu profiter de l’été et du soleil pour ne pas avoir d’éruption et ainsi anticiper cela et m’y préparer. Pour cela, j’ai commencé une nouvelle routine pour mieux appréhender l’acné et respecter correctement ma peau. Ma peau n’est pas toute lisse, elle a quelques imperfections mais comme avant. Pour l’instant, je croise les doigts, je n’ai pas eu une éruption de boutons donc ça va. J’ai quelques boutons en bas du visage, mais honnêtement, je ne sais pas si cela est dû au masque que je porte presque tous les jours à cause de la crise sanitaire, ou à l’arrêt de la pilule. A voir.

Et en détail, comment se sont passés les mois qui ont suivi l’arrêt de la pilule ?

Comme un journal intime, j’ai noté chaque mois ce qu’il se passait lors de mes règles. Cela vous permet de comprendre peut-être plus facilement ce qu’il s’est passé :

  • 28 juin 2021 : 22 jours après avoir arrêté : je remarque que je perds mes cheveux. Avant, je perdais très peu de cheveux. Aujourd’hui, à chaque lavage de cheveux ou lorsque je me coiffe ou passe la main dans mes cheveux, j’ai toujours des cheveux qui tombent et qui me restent dans les mains.
  • 6 juillet 2021 : premier jour de règles sans pilule. J’ai mal à la tête et au ventre. Je n’avais jamais eu ces symptômes avant. Je suis ballonnée et pas vraiment au top de ma forme. Mes règles ne sont pas abondantes du tout. Par contre, elles sont « en avance » par rapport à quand je prenais la pilule (4 jours en avance).
  • 11 juillet 2021 : ces règles ont duré une semaine entière (vs 3-4 jours avant, sous pilule). Mis à part les petits symptômes avant les règles, je n’ai pas eu plus de symptômes que ça.
  • 6 août 2021 : j’ai eu mes règles pendant un week-end à Tours. Mais pour cette fois, rien de particulier juste un peu mal au ventre, mais assez léger. Ça a duré 3 jours.
  • 1er septembre 2021 : j’ai mes règles pendant mes vacances dans le sud. Par contre, cette fois-ci, les douleurs sont horribles. J’ai si mal au ventre que j’en pleure.
  • 28 septembre 2021 : de nouveau des crampes insupportables qui me réveillent à 6h du matin, sans pouvoir me rendormir. Mais, des règles qui ne durent que 2 jours, et ça, c’est bien.
  • 25 octobre 2021 : toujours des crampes énormes le premier jour principalement, que je n’arrive pas à faire passer malgré les médicaments et la bouillotte. Elles durent 3 jours aussi.
  • 19 novembre 2021 : les crampes toujours présentes et qui m’empêchent de me lever. Cette fois-ci, mes règles durent 5 jours, ce qui est plus long que depuis les 6 derniers mois.

Si vous avez des conseils, astuces ou des questions, n’hésitez pas à partager cela en commentaires ☺️

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Made with ♥ by Célia –

%d blogueurs aiment cette page :