Accueil > Voyages > Allemagne > 3 jours à Berlin, que faire ?

3 jours à Berlin, que faire ?

3 jours à Berlin, que faire ?

Si vous aimez l’histoire, Berlin sera la destination qui saura vous plaire. Capitale de l’Allemagne mais également ville qui a été l’épicentre de beaucoup d’événements historiques, notamment divisé en 4 secteurs d’occupation lors de la Guerre Froide, jusqu’à la chute du mur de Berlin en 1989. C’est donc une ville riche en histoire qu’il est intéressant de visiter. Que faire à Berlin en 3 jours ? Voici ma proposition d’itinéraire :

Jour 1 – Promenade le long du mur

Pour commencer le séjour, rien de mieux que s’imprégner de l’histoire et de comprendre comment s’articulait la ville lorsque le mur de Berlin était érigé dès la nuit du 12 au 13 août 1961, jusqu’à sa chute le 9 novembre 1989. Et pour cela, suivez un itinéraire simple, marqué au sol, qui montre l’emplacement du mur à travers le centre de la ville sur environ 3km avec quelques tronçons de mur à certains endroits.

Le Checkpoint Charlie

La promenade commence au poste de contrôle allié Checkpoint Charlie (le choix du nom « Charlie », car il s’agit du 3ème poste de contrôle, et donc pour la lettre C dans l’alphabet radio internationale). C’était donc l’endroit qui permettait de franchir le mur entre le secteur Ouest et Est, réservé aux personnels diplomatiques, aux échanges de prisonniers et aux étrangers. Aujourd’hui, cet endroit est très prisé des touristes. Il y a donc beaucoup de monde et cela peut vite devenir insupportable. En revanche, dirigez-vous vers l’exposition Black Box gratuite en plein air qui se situe juste à côté et qui permet d’en savoir plus sur l’endroit, sur la Guerre froide et sur le mur. Vous y retrouverez aussi un fragment de mur.

La Niederkirchnerstraße

La Niederkirchner Strasse est une rue du quartier de Mitte dans laquelle se trouvait le mur de Berlin mais aussi le siège de la SS jusqu’en 1945. La rue n’a pas toujours eu ce nom, mais elle fut nommée de cette manière en l’honneur de Käthe Niederkirchner, résistante allemande. Le mur longeait la rue, qui elle se trouvait donc côté Berlin-Est. Aujourd’hui, il reste un tronçon du mur en souvenir, long de 200 mètres.

Après le mur se trouve donc le bâtiment dans lequel se trouvaient les institutions les plus redoutées de l’Allemagne nazie, notamment la SS et dans lequel ont été réalisés certaines persécutions et destruction des opposants ainsi que l’organisation du génocide des juifs. Aujourd’hui, il s’agit d’un musée, la Topographie de la terreur, dans lequel sont exposées les étapes des persécutions, l’impact de ces institutions mais permet aussi de relater le quotidien des berlinois sous le Troisième Reich.

La Potsdamer Platz

Il s’agit d’une grande place, anciennement immense no man’s land coupé en 2 par le mur de Berlin lors de la Guerre Froide. Proche de la station de métro, vous pourrez apercevoir des tronçons du mur. Les immeubles présents aujourd’hui ont pour la plupart été construits après la réunification de 1990.

Le mémorial de l’Holocauste

En continuant de suivre le marquage au sol pour suivre l’ancien emplacement du mur de Berlin, vous découvrirez le mémorial aux Juifs assassinés d’Europe, aussi appelé mémorial de l’Holocauste. Situé juste avant la Porte de Brandebourg, ce mémorial permet de perpétuer le souvenir des victimes juives exterminées par les nazis.

La Branderburger Tor (Porte de Brandebourg)

Sur la Pariser Platz, comment ne pas passer à côté de la célèbre Porte de Brandebourg ? Porte d’entrée de l’ancienne ville de Berlin, c’est aujourd’hui le symbole de cette ville. Cependant, pendant longtemps, il s’agissait aussi du symbole de la division de la ville : la Porte de Brandebourg faisait partie du mur de Berlin. C’est même à cet endroit qu’ont commencé les constructions du mur de Berlin. Construite de 1788 à 1791, elle est inspirée de l’Acropole d’Athènes.

Le palais du Reichstag

En continuant de suivre le marquage, vous découvrirez le palais du Reichstag, qui est le bâtiment qui abrite la République fédérale d’Allemagne. Le palais se situait côté Berlin-Ouest, à la limite du mur. En effet, le mur passait au pied de la façade du bâtiment.

Marie-Elisabeth-Lüders-Haus, le mémorial du mur

Bâtiment qui donne son nom à la politicienne et militante des droits de la femme, Marie Elisabeth Lüders, abrite une bibliothèque mais également un mémorial du mur, qui permet de suivre l’ancien tracé du mur grâce à l’installation Mauer-Mahnmal de Ben Wagin. Il y a 3 segments du mur d’origine, qui portent le nombre de personnes tuées le long du mur.

Le Parlement des Arbres

Un autre mémorial du mur, réalisé par Ben Wagin encore, constitué de fragments du mur et des plaques sur lesquelles sont gravés des noms des personnes mortes en tentant de franchir la frontière de la ville divisée en 2.

Jour 2 – Découvrir le centre ville et les musées

Le Berlin Wall Memorial

Continuons le voyage avec le mémorial du mur de Berlin à ciel ouvert. Dans ce lieu, vous trouverez un tronçon de mur de 70 mètres, mais également des petites expositions qui vous permettent de comprendre encore plus ce qu’était la vie quotidienne à Berlin-Est comme à Berlin-Ouest. Sur ce lieu, vous pouvez véritablement distinguer le mur ainsi que le no man’s land, et comment il a été perfectionné au fil du temps. Sont présentes aussi les photos des personnes ayant tenté de franchir le mur mais qui ont été tuées.

Les Heckmann Höfe

Sortez un peu du côté historique et découvrez le Berlin d’aujourd’hui à travers ses petites cours secrètes et très calmes. Les Heckmann Höfe sont 3 petites cours reliées entre elles. Vous pouvez y accèder en passant sous des arches qui vous indiquent le nom de Heckmann Höfe.

La Nouvelle Synagogue

Malgré son nom, il ne s’agit pas d’un bâtiment moderne. Cependant, il s’agit d’un monument très important pour la communauté juive de Berlin. En plus de cela, c’est un très beau bâtiment, dont le dôme est visible depuis plusieurs endroits.

Lors de la Nuit de Cristal du 9 au 10 novembre 1938, la synagogue a été un endroit où un incendie a commencé, mais qui a été éteint. Cependant, en novembre 1943, la synagogue a été très fortement endommagée par une attaque aérienne. Lors de la Guerre Froide et de l’occupation, la synagogue se trouvait dans la partie est de la ville, sous occupation soviétique. Il est resté du bâtiment, uniquement la partie donnant sur la rue Oranienburger. Aujourd’hui, l’arrière de la synagogue a été reconstruit et est très moderne, mais non visible depuis la rue.

Les Hackesche Höfe

Comme les Heckmann Höfe, les Hackeschen Höfe sont huit cours accessibles et très apaisantes au coeur du centre-ville de Berlin, dans lesquelles se trouvent des restaurants, une librairie, des boutiques de mode, des galeries, etc.

Le Anne Frank Zentrum

Si vous êtes déjà allés à Amsterdam et que vous avez visité le musée d’Anne Frank d’Amsterdam, celui-ci sera un superbe complément et vous apprendrez encore plein de choses. Et si vous n’avez pas fait celui d’Amsterdam, ce n’est pas grave, vous apprendrez aussi beaucoup de choses.

Situé dans une ruelle atypique mais attirante, le Centre Anne Frank permet d’avoir la biographie de la petite Anne, et notamment le fait qu’elle est due fuir l’Allemagne dès 1933 pour Amsterdam. A travers des photos, des objets, des textes et autres, vous comprendrez encore mieux le monde de cette jeune fille et le combat de sa famille.

L’Île aux Musées

Si vous aimez les musées, vous serez servi à Berlin. Il y en a une multitude, sur de nombreux thèmes différents. Il y a des musées un peu partout dans la ville, mais sur l’île des musées, il y a un ensemble de bâtiments qui comprend 5 grands musées de la ville :

  • l’Altes Museum, collections et oeuvres d’art historiques
  • le Neues Museum, musée sur l’histoire culturelle de nos ancêtres
  • l’Alte Nationalgalerie, musée d’art du 19ème siécle
  • le Bode-Museum, collection de sculptures et musée d’art byzantin
  • le Pergamonmuseum, musée sur l’univers de l’antiquité

Jour 3 – Comprendre Berlin

L’East Side Gallery

L’East Side Gallery est la portion de mur le plus connu de Berlin et le plus long tronçon conservé et encore en place du mur. De 1,3km de long, il est une exposition de street art à ciel ouvert avec des oeuvres très connues. Le mur est composé de 118 peintures du monde entier. Beaucoup d’oeuvres font référence à la vie lors du mur de Berlin, mais d’autres sont aussi lié à sa chute ou transmettent des messages d’amour et de paix. C’est une belle balade à faire obligatoirement lors de son passage à Berlin.

Le pont Oberbaumbrücke

A la fin de l’East Side Gallery se trouve le pont Oberbaumbrücke, de style néogothique. Il permet d’accèder au quartier Kreuzberg dans lequel se trouve quelques oeuvres de street art. Ce n’est pas mon quartier préféré, mais si vous voulez voir les fameuses oeuvres, vous pourrez les apercevoir en vous y baladant comme the Pink Man, Yellow Man, Rounded Heads, etc.

L’Alexanderplatz

L’Alexanderplatz est une place de Berlin dans le quartier de Mitte. Cette place est très fréquentée : il y a une station de métro, train et tramway, de nombreux magasins, restaurants et notamment la Tour de la Télévision et l’Eglise Sainte-Marie.

La Fernsehturm

La Tour de la Télévision (la Fernsehturm), est un émetteur de télévision situé sur l’Alexanderplatz et se trouve au centre de la ville. C’est le monument le plus haut d’Allemagne. Construite entre 1965 et 1969, c’est un véritable point de repère dans toute la ville et un symbole de la ville comme la Porte de Brandebourg.

Le Berliner Dom

Située sur l’Île aux Musées, vous ne pouvez pas passer à côté du Berliner Dom (Cathédrale de Berlin) tellement l’édifice est imposant.

La Unter den Linden

La Unter den Linden est l’une des principales rues de Berlin, qui abrite les édifices les plus importants de la ville. En allant vers la Branderburger Tor, vous passerez devant tous ces monuments :

  • L’Opéra deBerlin
  • La Cathédrale catholique Saint-Edwige
  • la Bebelplatz
  • L’Université Humboldt
  • La Nouvelle Garde

Les autres choses à faire

Si vous restez un peu plus longtemps à Berlin, vous pouvez découvrir encore plus de choses :

  • Le Château de Charlottenburg
  • Les différents musées : musée de la RDA par exemple
  • La Colonne de la Victoire
  • Le Château de Bellevue

Berlin est, comme vous pouvez le constater, une ville très riche d’histoire. Chaque coin de rue vous rappelle le mur et l’occupation. C’est très intéressant d’y aller pour en apprendre plus. J’ai adoré découvrir toutes ces choses.

Quelles sont les premières choses que vous allez voir à Berlin ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Made with ♥ by Célia –

%d blogueurs aiment cette page :